solanum un jour, solanum toujours ! Index du Forum solanum un jour, solanum toujours !
LastChaos, Le forum de la guilde des solanum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Acte VII : Pouskinette

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    solanum un jour, solanum toujours ! Index du Forum >>> La Genèse... >>> Chroniques des Solanum
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pouskinette
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Mer 16 Juil - 17:39 (2014)    Sujet du message: Acte VII : Pouskinette Répondre en citant

Acte VII : Pouskinette




     


Le Capitaine avançait d’un pas rapide. Malgré la nouvelle dont il était porteur, il ne semblait pas redouter la rencontre avec le Général. Ce qui n’était pas mon cas. Je suivais son allure avec regret. Nous pénétrâmes une grande bâtisse. A l’intérieur, une vraie fourmilière. Des militaires s’agitaient en tous sens. Mais l’agitation semblait néanmoins répondre à une certaine logique, à un certain ordre. Ce qui m’impressionna surtout c’était le calme dans lequel tout ceci se déroulait. Le Capitaine emprunta un grand escalier qui nous conduisit dans les étages. Finalement il s’arrêta devant une porte close et marque un temps d’arrêt, comme une hésitation. Puis d’un geste assuré, il frappa deux coups secs pour nous annoncer. Une voix résonna, nous invitant à entrer.     
     
Je m’attendais à une pièce en relation avec le statut de notre hôte. Grande et richement décorée. Au contraire, il s’agissait d’une petite pièce, encombrée par deux bureaux et une bibliothèque en bois commun, vieux et fatigué. Le premier bureau en entrant était minuscule. Un soldat était en train de prendre des notes, certainement dictées par le Général. Il était tout voûté au dessus de son parchemin, car bien trop grand pour ce petit bureau. Il ne leva même pas les yeux sur nous, trop absorbé par sa tache. La bibliothèque débordait de manuscrits, cartes, parchemins et autres documents en tout genre. A coup sur, elle devait contenir des secrets militaires, des plans de batailles, des stratégies qui ne devaient pas sortir d’ici. Enfin, comme coincé entre la bibliothèque et une fenêtre, la seule de la pièce, se trouvait le second bureau, celui du Général, à peine plus grand que celui du soldat. Le Général se tenait debout. Il nous tournait le dos, regardant par la fenêtre. Je ne sais pas comment il avait pu le deviner mais avant même de se retourner vers nous il lança d’une voix calme, presque sereine :     
     
-« Bonjour Capitaine. Soldat laissez nous et fermez la porte en sortant. »     
     
Le soldat s’exécuta en silence, abandonnant son travail inachevé.      
     
-« Je vous écoute Capitaine. Soyez bref, de nombreux sujets me réclament. »     
     
-« Milsyka ici présente revient tout juste du temple Belfist. Le Mal de Dratan a contaminé les moines. Elle a découvert le corps de votre fils. Ce carnet pris sur lui atteste de son identité. »     
     
Le Capitaine posa le carnet sur le bureau du Général. J’étais terrifiée. Le Capitaine avait dit cela si brutalement à mon goût. Je m’attendais à une explosion de colère et de chagrin du Général. Je m’attendais à des questions embarrassantes. Mais le Général ne bougea pas, le regard perdu par la fenêtre. Le silence qui suivit parut interminable. Puis le Général ordonna :     
     
-« Vous allez y retourner, nettoyer l’endroit et ramener le corps de mon fils. »     
     
-« Bien Général » répondit le Capitaine en me faisant signe que nous partions.     
     
Une fois dans le couloir, je me sentis soulagée. Finalement cet entretien ne s’était pas si mal passé. Même si je trouvais surprenant et décevant que je Général n’ai pas daigné se retourner, cela m’avait au moins évité de croiser son regard inquisiteur. L’aurais je supporter ?     
     
-« Repartez sans tarder. » me dit alors le Capitaine,     
     
-« Moi ? » répondis je un peu surprise     
     
-« A qui croyez vous donc que le ‘Vous allez y retourner’ s’adressait ? »     
     
Nous descendîmes l’escalier en silence. Le Capitaine semblait satisfait. Il avait fait son devoir, sans état d’âme apparent. Pour ma part, j’étais beaucoup moins sereine. Le temple me réserverait il d’autres surprises ? Dans le bureau, un silence glacial s’était installé. Si les deux visiteurs étaient restés plus longtemps, ils auraient certainement pu apercevoir, dans le reflet de la vitre, des larmes couler sur les joues du Général.      
     

 
    
     
Le Capitaine Véron regagna ses quartiers tandis que de mon coté je me rendais auprès de ma nouvelle famille. J’avais besoin de soutien, de réconfort, de conseil. Chichi écouta mon récit avec attention. Lorsqu’enfin je fis silence, elle demanda à Doki de nous rejoindre. Apparemment l’heure était grave. Elles connaissaient bien ce Mal, car elles le combattaient depuis longtemps. Nettoyer le temple n’était pas une tache à prendre à la légère. Chichi aurait voulu qu’un autre Solanum puisse m’accompagner. Mais Doki ne pouvait accéder à sa requête, même si elle partageait le sentiment de mon maître.      
     
-« Nos meilleurs éléments sont déjà en mission Chichi, et tu sais combien elles sont importantes. Papou retient les Gobelins à Nairat, Diams combat les cadavres de la Tour des Ames à Egeha, Dakaba lutte contre les momies à la pyramide de Dratan. Sans parler de tous les autres, éparpillés aux quatre coins du royaume. Vraiment, personne n’est disponible, et je le regrette. Mais tu sais tout comme moi combien ces lignes de fronts sont fragiles. Nous ne pouvons relâcher nos efforts. Pas maintenant. »     
     
Chichi savait tout cela, mais elle savait aussi les dangers de ma première véritable mission. Elle me regarda avec tendresse, telle une mère protectrice.      
     
-« Je crois bien Milsyka que tu vas devoir te débrouiller seule et nous montrer combien nous avons eu raison de placer notre confiance en toi… »     
     
-« Nous pouvons quand même lui apporter une petite aide... » ajouta Doki. « Qu’elle passe voir Pouskinette avant de partir. Quelques bénédictions lui apporteront protection. »     
     

 
    
     
Chichi était d’une grande beauté, mais Pouskinette était la perfection faite femme. Un subtil mélange de grâce, douceur, charme et malice. Elle était si jeune et paraissait pourtant si sereine, si sure d’elle même et de ses talents.      
     
-« Ho !! Milsyka !! Ton histoire est déjà arrivée jusqu’à moi. Je suis si contente de te voir enfin ! Chichi ne tarit pas d’éloges sur toi, et son jugement est sur. »     
     
-« C’est très gentil à vous de dire cela Pouskinette mais… »     
     
- « Hola ! Pas de tralala entre nous, le tu es de rigueur et appelles moi Pouski. Nous sommes jeunes et jolies toutes les deux, gardes le vous pour les deux vieilles… ». Elle se mit la main devant la bouche pour ne pas pouffer aux éclats. Ses yeux brillaient. Cette fille respirait la joie de vivre. En voyant Chichi pour la première fois, j’avais espéré pouvoir lui ressembler un jour. Maintenant cette beauté insouciante me semblait un modèle tout aussi ambitieux. Je chassais ces pensées de mon esprit, en me persuadant qu’il me fallait déjà être moi-même pour exister parmi toutes ces femmes d’exception.      
     
-« Je dois partir en mission au Temple Belfist, le nettoyer des morts vivants qui désormais l’occupent. Doki m’envoie pour quelques bénédictions qui pourraient m’aider… je dois dire que je ne comprends pas vraiment de quoi elle parlait… »     
     
-« Ha Milsy ! Je vais t’appeler Milsy, ça ne te dérange pas ? » Elle poursuivit sans attendre ma réponse. Cette fille parlait plus vite que je n’arrivais à penser ! « Ta virginité me plaît ! Hihi ! J’adore expliquer ces choses là ! Ecoutes bien. Les guildes ne sont pas qu’un simple rassemblement de combattants. Les guildes sont les représentantes du bien contre le mal. A ce titre des pouvoirs divins leur sont accordés. Leur fonctionnement exact reste toutefois mystérieux, mais disons que plus une guilde combat le mal, plus ces pouvoirs augmentent, comme une récompense accordée par nos divinités protectrices. Dans chaque guilde, une âme pure, une seule, est choisie pour dispenser ces bénédictions. Je suis cette âme pure et je vais donc te procurer la protection que tu es venu chercher. »     
     
Pouski s’avança vers moi. Son pas était léger et silencieux, presque irréel. On aurait dit une plume portée par la brise. Elle s’approcha tout près et posa délicatement ses mains sur mes joues. Elles étaient douces et étonnamment elles me semblèrent tout à la fois fraîches et pleines de chaleur. Sans aucun doute un flux magique circulait en elles. Je me sentis comme irradiée par une force, une présence que je n’aurais su décrire. Elle retira ses mains et me regarda fixement dans les yeux.     
     
-« Maintenant vas ! Vas détruire ces valets des ténèbres ! Vas montrer aux forces maléfiques la toute puissance des Solanum ! Vas et reviens vite ! J’ai encore envie de parler ! hihi… »     
     
En franchissant la porte je me retournais une dernière fois vers elle, lui adressant un regard de remerciements. Elle ajouta alors dans un sourire éclatant : « Au fait, pour l’histoire de l’âme pure, c’est juste pour le folklore…. » Et aussitôt comme pour éviter que je ne doute du reste : « Mais pour la protection, n’aies crainte ! Ca c’est du sérieux ! »     
     
C’est ainsi que je suis partie mener ma première croisade au nom des Solanum.     

_________________
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que beaucoup de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con !


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 16 Juil - 17:39 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    solanum un jour, solanum toujours ! Index du Forum >>> La Genèse... >>> Chroniques des Solanum Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo